massacre abdos

Ne massacrez plus vos abdominaux !!

Vous avez peut-être l’habitude de travailler régulièrement vos abdos. Vous connaissez par cœur les crunchs et toutes leurs variantes.

Si vous ne savez pas à quoi correspond un crunch, imaginez-vous allongé sur le dos, les membres inférieurs fléchis, pieds à plat au sol, les mains derrière la tête. Vous décollez le buste avant de le reposer.

Vous avez déjà sûrement pratiqué cet exercice.

Mais… STOP !

C’est un vrai massacre. En plus d’être inefficace, cette pratique est dangereuse.

Alors pourquoi ? Et comment faire travailler ses abdos sans risquer de se blesser ? Je vous explique tout.

Tout d’abord, pourquoi cette pratique est-elle à proscrire ?

Cette manière de travailler vos abdominaux crée une hyperpression sur vos organes et sur les muscles de votre plancher pelvien. Et alors ?

  • Chez les femmes, il y a un risque de prolapsus, autrement dit, de descente d’organe. Une simple recherche google sur ce trouble vous passera définitivement l’envie de travailler vos abdos n’importe comment.
  • Chez les hommes, il y a un risque de hernie abdominale, autrement dit, une partie de vos intestins passe dans des orifices abdominaux créés par cette hyperpression. Et ça fait mal.

Comment faire pour travailler vos abdos correctement ?

Pour que les efforts n’aient pas les effets néfastes que je viens de citer, il faut travailler en hypopressif ET dans une position d’étirement. Ainsi, vous travaillerez vos abdos sans augmenter la pression intra abdominale.

Pour cela, commencez toujours par expirer avant l’effort. Inspirez pendant le temps de repos. Contractez votre périnée : comme si vous vous reteniez d’aller aux toilettes. Aussi, évitez de trop rapprocher les épaules des hanches, préférez maintenir un auto-grandissement de la colonne.

Je sais, je chamboule toutes vos idées reçues. Pour votre santé, il est important de vous sportiver sans risque. Habituez-vous à pratiquer le renforcement de vos abdos de manière sûre, votre corps vous remerciera en restant en pleine forme le plus longtemps possible. Pensez-y !

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *